<< Retour aux actualités

Cinq questions à... Emmanuel Martin

Cinq questions à… Emmanuel  Martin

Gérant des fonds Echiquier Global Convertibles et Echiquier Convertibles Europe

arrow2

Télécharger le PDF


Pour les investisseurs peu familiers de cet instrument financier, pourriez-vous nous décrire ce qu’est une obligation convertible en quelques mots ?

Les convertibles sont une « troisième voie », à mi-chemin entre les actions et les obligations. Concrètement, une obligation convertible est une obligation qui donne à son détenteur la possibilité de l’échanger contre une ou plusieurs actions de la société émettrice pendant une période dite « de conversion ». Le profil rendement / risque de ce « package » est de ce fait un hybride entre celui d’une action et celui d’une obligation.

Pourquoi investir dans des obligations convertibles ?

Le vrai « plus » pour l’investisseur est que son risque sera plus limité que s’il procédait à l’acquisition directe d’actions de la société : si l’action monte, l’obligation convertible montera proportionnellement avec elle. Et si l’action baisse, l’obligation retrouvera son « caractère » obligataire et  évoluera en fonction du taux en vigueur sur le marché obligataire et de la qualité de crédit de l’émetteur, jouant ainsi un rôle de parachute.

Quels profils d’investisseurs pourraient être intéressés aujourd’hui par les obligations convertibles ?

Tous les investisseurs peuvent être intéressés par les obligations convertibles ! Mais de façon conjoncturelle, il me semble que les investisseurs prudents ayant raté le rallye des marchés actions depuis le début de l’année, craignant aujourd’hui d’y entrer trop tard mais souhaitant tout de même participer à la hausse, devraient être tout particulièrement intéressés par cette classe d’actifs. De même que ceux qui souhaiteraient continuer à s’exposer aux actions tout en subissant moins de volatilité.

Pouvez-vous nous donner une bonne raison d’investir aujourd’hui dans les obligations convertibles ?

J’en donnerais deux ! D’abord, après un premier trimestre de forte hausse des marchés actions, les interrogations quant à la permanence de cette hausse commencent à émerger. Dans ce contexte, les convertibles constituent une exposition aux actions doublée d’un mécanisme intéressant en cas de baisse. De plus, le contexte haussier est particulièrement favorable aux fusions-acquisitions et aux rachats de convertibles. L’investisseur averti saura regarder les obligations convertibles comme une bonne option pour bénéficier de ces opérations.

Et pourquoi choisir les fonds d’obligations convertibles de La Financière de l’Echiquier ?

La Financière de l’Echiquier gère déjà plus de 300 millions d’euros d’obligations convertibles et bénéficie d’un héritage de près de 10 ans. Le choix des titres des fonds convertibles de la maison bénéficie de la gestion de conviction de La Financière de l’Echiquier, tant côté actions que côté crédit. Enfin – et c’est là une caractéristique très singulière de notre gestion –, nous possédons un vrai savoir-faire optionnel, grâce auquel nous cherchons à optimiser le rendement tout en évitant les bulles.


Pour plus d’informations sur les risques et les frais

Ces fonds sont majoritairement investis en obligations.    Il présente un risque de perte en capital.
Les obligations et les obligations convertibles comme tout titre de créance supportent un risque de défaut et n’offrent aucune garantie sur le versement des coupons.
Ce document, à caractère commercial, a pour but de vous informer de manière simplifiée sur les caractéristiques du fonds.
Pour plus d’informations sur les risques, vous pouvez vous référer au DICI, au prospectus ou contacter votre interlocuteur habituel.