Diversifier vos placements : la clé pour une espérance de rendement attractive et solide !

L’objectif de vos investissements est de vous apporter la meilleure espérance de rendement possible en fonction du niveau de risque que vous êtes prêts à prendre.

Pour ne pas vous en remettre à la chance, il est important de diversifier les actifs présents dans votre portefeuille. Cette stratégie de diversification permet d’optimiser votre couple performance / risque.

 

***

Qu’est-ce que la diversification ?

Diversifier votre portefeuille revient à multiplier les actifs dans lesquels vous investissez afin de réduire votre exposition à un seul type d’actif. On l’explique souvent à l’aide de l’adage : “ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier”.

Cette image illustre bien le risque d’une mauvaise diversification des produits financiers dans lesquels vous investissez. Si vous investissez dans un seul actif et que sa performance est médiocre, l’impact sur votre patrimoine sera significatif, alors que si cet actif ne représente à titre d’exemple que 2% de vos investissements, votre rendement sera peut-être inférieur à vos attentes, mais votre patrimoine ne sera pas menacé.

Pourquoi la diversification est-elle si importante ?

Aujourd’hui, on parle souvent de corrélation entre les classes d’actifs ou les marchés. En pratique, cela veut dire que dans un même contexte, ces actifs ou ces marchés évoluent de manière similaire.

A cette corrélation, peuvent s’ajouter des effets de mode. En effet, chacun a souvent tendance à imiter le comportement de la majorité, amplifiant les variations des actifs. La simple mention d’un actif dans les médias peut créer un engouement ou un rejet qui influenceront très vite sa valeur.

Dans un portefeuille très concentré, cette corrélation a un impact plus important.

Ainsi, diversifier vos actifs présente deux avantages :

  1. D’abord, votre portefeuille est moins sensible à la volatilité des actifs[1], et vous êtes donc relativement mieux protégé contre les risques de pertes.
  2. Ensuite, la diversification favorise un sentiment de sécurité. En situation de crise, vous êtes ainsi moins susceptible de prendre des décisions précipitées.

La diversification de votre portefeuille implique d’investir dans un nombre d’actifs suffisant, mais ce n’est pas tout. Pour vous protéger de la corrélation des marchés financiers, il est important de choisir ces actifs avec attention.

 

« Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier » : Oui, mais choisissez des paniers solides.

Si tous vos paniers se brisent tous au même moment, le résultat sera le même quel que soit le nombre de paniers choisis : vous n’aurez plus d’œufs. D’où l’importance de choisir des paniers solides.

De la même manière, la diversification n’a d’intérêt que si cette stratégie est associée à un effort pour réduire la corrélation entre les actifs. Cet effort entend la recherche de titres qui se comportent différemment face à des conditions de marché similaires.

Le but de cette décorrélation est de s’assurer que les titres que vous détenez ne subissent pas tous une chute au même moment, afin de minimiser le risque pour votre espérance de rendement globale.

Évaluer l’indépendance d’un actif par rapport à un autre est un exercice difficile. Nous vous proposons donc quelques clés de lecture.

 

Comment bien répartir ses investissements ?

Pour construire des paniers solides, le principe cardinal doit être de limiter la corrélation des actifs entre eux. En choisissant des instruments financiers qui ne dépendent pas des mêmes facteurs, vous obtenez une diversification plus robuste.

L’objectif de cette démarche est qu’en cas de chute de valeur d’un certain type d’actifs, d’autres actifs puissent réagir différemment et atténuer la baisse de la performance.

Il existe 4 manières de diversifier vos actifs pour réduire leur corrélation :

  1. Des actifs de zones géographiques différentes.

Certaines crises touchent différemment des régions différentes. Une crise aux Etats-Unis n’aura pas les mêmes effets en Europe et vice-versa. S’exposer aux pays émergents permet aussi d’être présent dans des marchés en croissance particulièrement rapide. Un fonds d’actions dans des entreprises de pays émergents peut être complémentaire à des actions investies dans des pays à l’économie plus établie.

  1.     Des actifs de secteurs différents

Les différents secteurs d’activité économique évoluent assez indépendamment, puisqu’ils rassemblent les entreprises similaires dans chaque groupe. Par exemple, une chute du prix du pétrole aurait un premier impact majeur sur toutes les entreprises du secteur de l’énergie, alors que le secteur de l’immobilier réagirait de manière bien moins prononcée. Pour remédier à cela, il peut être utile de diversifier les secteurs dans lesquels vous investissez.

  1.     Diversifiez votre portefeuille avec des petites et moyennes capitalisations

Ces actifs sont plus volatiles, mais ils permettent de détenir plus de titres chez des entreprises avec une espérance de rendement élevée. Ceux-ci sont moins dépendants des marchés financiers mondiaux et peuvent réagir différemment des grandes capitalisations (CAC 40, Dow Jones…).

  1. Des classes d’actifs différentes

Investir dans des classes d’actifs différentes est une autre manière de solidifier vos paniers. Les actions offrent des espérances de performances plutôt élevées, mais elles sont aussi volatiles. D’autres classes d’actifs, cotées ou non cotées (obligations, investissements immobiliers, capital-investissement par exemple), réagissent différemment en cas de crise et sécurisent votre portefeuille.

 

L’importance de choisir des paniers solides : l’exemple des secteurs économiques

Le graphique ci-dessous permet de visualiser l’importance d’investir dans des actifs qui ne sont pas corrélés, à travers l’exemple de différents secteurs économiques.

Parmi les 12 fonds sectoriels de MSCI World, nous avons choisi les 5 qui ont réalisé les meilleures performances moyennes depuis 2016. Ce graphique les positionne du plus performant au moins performant, chaque année de 2016 à 2020.

D’une année sur l’autre, les secteurs les plus rentables ne sont pas toujours les mêmes.

Sur l’année 2016, le secteur de l’industrie a réalisé la meilleure performance. Il est donc en première position. A l’inverse, en 2018, il réalise la moins bonne performance parmi les 5 secteurs représentés.

Choisir d’investir uniquement dans le secteur de l’industrie aurait donc apporté d’excellents résultats sur la première année. Cependant, pour obtenir de bons résultats sur le long terme, la meilleure stratégie était de répartir son investissement entre plusieurs secteurs.

Diversifier vos investissements au sein de plusieurs secteurs augmente donc vos chances de bénéficier des performances des secteurs les plus rentables.

Source data : Bloomberg

 

Idée reçue n°1 : Diversifier son portefeuille revient à éparpiller ses placements.

Faux, à condition de diversifier intelligemment.

Suivre régulièrement des effets de mode en investissant dans plusieurs actifs, sans considération pour leur qualité intrinsèque peut effectivement mener à une dispersion de votre argent.

Une stratégie de diversification rigoureuse implique donc de renoncer aux effets de mode d’une part, mais aussi à l’attrait d’une seule entreprise ou d’une seule thématique « coup de cœur », dans laquelle vous pourriez être tenté d’investir une part importante de votre capital.

Alors, comment investir dans une thématique qui me tient à cœur sans compromettre la diversification de mon portefeuille ?

Chaque situation mérite d’être étudiée en détail, mais vous aurez souvent intérêt à adopter une vision patrimoniale pour équilibrer vos investissements, permettant ainsi d’investir sur une thématique précise tout en conservant un portefeuille solide dans son ensemble.

La réponse en bref :

  • En construisant un cœur de portefeuille très diversifié, celui-ci sera suffisamment sécurisé pour vous permettre de consacrer une petite partie de votre épargne à vos investissements de cœur.

Pour mieux comprendre :

A titre illustratif, dans cette vision patrimoniale, l’organisation de votre portefeuille peut s’organiser autour de deux poches.

La première poche contient votre épargne de court terme. Celle-ci comprend une part d’épargne de précaution qui vous servira à parer les imprévus, ainsi que l’argent que vous avez mis de côté pour les quelques prochaines années.

Ensuite vient votre poche d’épargne de long terme. Il s’agit de la part de votre patrimoine sur laquelle vous pouvez accepter de prendre plus de risque afin d’espérer un rendement attractif sur plusieurs années, en général dix ans ou plus.

C’est au sein de cette épargne de long terme que la diversification prend son importance.

Selon le profil d’investisseur, les gérants privés LFDE recommandent souvent de consacrer 70% à 80% de l’épargne de long terme dans des actifs financiers très diversifiés en termes de régions, de secteurs, de types d’actifs et de tailles de capitalisation.

Cela ne signifie pas que cet argent n’est pas exposé à un risque de perte, mais qu’il sera investi de manière diversifiée en fonction de votre profil d’investisseur et de votre projet.

La part restante de cette épargne de long terme peut être investie de manière plus concentrée. C’est l’occasion d’investir dans une ou plusieurs thématiques qui vous tiennent à cœur.

Cette méthodologie permet de ne pas renoncer à des produits ou des thématiques qui vous intéressent, tout en optimisant le risque porté par votre portefeuille face à la volatilité de quelques actifs isolés.

 

Idée reçue n°2 : Ce n’est pas la peine de se préoccuper de diversification sur une assurance-vie, elle n’est pas risquée.

Faux, si votre assurance comprend des unités de comptes. L’assurance-vie est une enveloppe fiscale et non un type d’actif. Il s’agit donc d’un contenant qui peut contenir différents types d’actifs. Parmi eux, les fonds en euros sont effectivement garantis en capital et ne présentent pas de risque de perte.

En revanche, les unités de comptes sont des actifs risqués pour lesquels il convient d’adopter une stratégie de diversification similaire à celle que vous adopteriez sur un PEA, un compte-titres, ou encore sur un PER.

Mes investissements chez LFDE sont-ils diversifiés ?

Oui, vos investissements réalisés avec la Financière de l’Echiquier sont diversifiés de plusieurs manières.

Avant tout, chez LFDE, vous investissez dans des fonds d’investissement. Comme chaque fonds regroupe des actions de plusieurs entreprises, votre investissement est naturellement plus diversifié qu’en investissant dans des actions d’entreprises en direct.

Ensuite, dans le cadre de la gestion sous mandat, votre gérant privé LFDE construit un portefeuille de fonds diversifié.

LFDE porte aussi une exigence particulière à la diversification au sein de ses fonds d’investissement. Notre philosophie est de nous concentrer en priorité sur la qualité intrinsèque des entreprises plutôt que sur leur secteur. Cette approche crée une diversification naturelle dans les investissements, car elle nous pousse à sélectionner des entreprises très différentes les unes des autres.

 

Nos 3 points clés pour résumer :

  1. Ne pas mettre tous les œufs dans le même panier, c’est bien. Mais pour une diversification efficace face aux imprévus, choisissez des paniers solides.
  2. Diversifier votre portefeuille ne signifie pas que vous vous éparpillez. Au contraire, une diversification bien construite demande de faire des choix et de renoncer aux effets de mode.
  3. Diversification rime avec bonne gestion. Nous comprenons que cet exercice est difficile. Il est donc pertinent de vous adresser à un gérant privé, capable de réaliser un examen approfondi de vos décisions d’investissement.

[1] Pour plus d’information sur la volatilité, consultez notre article “La prise de risque condition obligatoire pour espérer du rendement sur vos placements ?”