Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /var/www/html/www/wp-content/plugins/sitepress-multilingual-cms/inc/language-switcher.php:1049) in /var/www/html/www/wp-content/themes/twentyfourteen/class/LFDE/GlobalVar.php on line 20
<< Retour aux actualités

Le Point Sur Echiquier Dividende


La vocation première de l’investissement en actions est la même que celle de n’importe quelle prise de participation dans une société : acquérir un droit sur les résultats futurs d’une entreprise. Cette idée simple est au cœur de la philosophie d’investissement d’Echiquier Dividende. L’axe principal de notre travail de sélection de titres consiste à identifier des sociétés qui procurent à leurs actionnaires une rémunération pérenne et croissante. Ces critères sont, selon nous, les garants d’une stratégie qui vise à offrir une performance régulière en limitant la volatilité – un objectif d’autant plus pertinent dans un environnement de taux zéro, où l’actif sans risque n’est plus rémunéré.


Les opérations  conjoncturelles

Dans un environnement toujours volatil, nous avons, depuis le début de l’année, poursuivi la diversification du portefeuille. Le nombre de lignes d’Echiquier Dividende est ainsi passé de 36 à 41. Nos achats ont notamment porté sur le secteur immobilier. Dans un environnement de faible inflation, les grands groupes d’immobilier commercial comme UNIBAIL et KLEPIERRE sont parmi les rares à faire croître leurs loyers grâce à leurs localisations premium, ainsi qu’à la grande qualité de leur gestion, profitant également de la faiblesse des taux pour réduire significativement leurs coûts de financement. Ils bénéficient ainsi d’une réelle visibilité sur la génération de trésorerie, ce qui leur permet d’offrir dans la durée des dividendes croissants. En juin, nous avons soldé notre position en UNIBAIL pour nous concentrer sur KLEPIERRE et initier une position en ALTAREA dans le cadre de l’augmentation de capital réalisée par le groupe. Cet acteur français, présent sur les trois segments du secteur – logements, bureaux, commerces – est un interlocuteur privilégié des collectivités locales. Il devrait profiter de la bonne dynamique de la promotion immobilière, et de la forte demande sur l’immobilier de bureaux neufs pour devenir un des grands acteurs des centres commerciaux des gares, dont le rendement au mètre carré est très élevé.

Deux nouvelles entrées dans le secteur de l’assurance-crédit : COFACE, dont la dégringolade boursière suite au retrait de l’activité de procédures publiques par l’Etat a offert un point d’entrée, et EULER HERMES pour lequel nous avons profité du placement par ALLIANZ d’une partie de sa participation dans la société. Nous avons en parallèle soldé nos positions en AXA et en ALLIANZ. Ce segment de l’assurance-crédit nous semble en effet moins sensible au risque de réinvestissement et moins à même de profiter d’une reprise du cycle crédit sur les émergents.

Les opérations  fondamentales

UNILEVER, géant de la grande consommation, fait partie des 3 acteurs qui dominent sur chacun des 3 grands métiers de la branche : les soins personnels, les produits d’entretien et l’agroalimentaire. Le groupe bénéficie de la meilleure position sur les émergents (58% du chiffre d’affaires), qui resteront le moteur de croissance en volume du secteur. Elle devrait assurer à UNILEVER une croissance organique moyenne de 5% sur le cycle. Surtout, après un effort de 200 points de base sur la marge depuis 2009, le groupe a encore la capacité de l’améliorer de 40 points de base par an grâce à plusieurs facteurs : la croissance plus rapide de la division Soins personnels, joyau du groupe ; le redressement de la marge de la division Lessives, actuellement bien en deçà de celle des concurrents ; et surtout une attention constante portée aux coûts. Notre confiance dans la capacité du groupe à délivrer est confortée par le bon bilan de Paul Polman, directeur général depuis 2009, qui a récemment renouvelé une grande partie du management en interne.

Stratégie d’investissement

“The longer a buyer holds a stock or bond, the more important are the dividends or coupons while he owns it and the less important is the price when he sells it*. Cette réflexion de John Burr Williams illustre bien notre stratégie d’investissement. SANOFI, une des principales positions d’Echiquier Dividende, affiche un dividende qui a crû de plus de 13% par an sur les 15 dernières années. Il représente plus des deux tiers de la performance du titre sur la même période.


* « Plus un investisseur détient longtemps une action ou une obligation, plus le coupon ou le dividende sont élevés pendant qu’il les détient et moins le prix auquel il les vendra importe. »
John Burr Williams, The theory of Investment Value.